Elle gagne plus de 80 euros de l’heure en faisant des câlins à des inconnus

En contre partie d’une rémunération, ces câlineurs rencontreront les clients pour leur livrer des câlins, des caresses, des prises de main et d’autres touchers platoniques.

Cette thérapie par le toucher non sexuelle peut durer de quelques minutes à toute la nuit, selon les besoins du client. Marie est une grande croyante dans le pouvoir du toucher. C’est cette croyance qui l’a amenée à faire carrière dans le domaine des câlins professionnels.

Marie a dit qu’il est naturel de vouloir être touché et que ces séances peuvent s’avérer très thérapeutiques pour beaucoup de gens.

Malgré ce que l’on peut penser du sérieux du travail, les câlins sont soumis à un processus de certification.

L’organisation, Cuddlist, propose un programme de certification qui dure environ quatre mois. En plus de sa certification en matière de câlins, Marie est également titulaire d’une maîtrise en psychologie du conseil selon son site web, ce qui lui permet de mieux se rapprocher de ses clients et de leurs besoins personnels.

Marie suit un protocole strict lors du dépistage des clients.

Non seulement elle demande une identification, mais elle fait également signer à ses clients un accord définissant les limites personnelles des séances.

Si certains clients veulent faire des câlins, d’autres n’engagent Marie que pour la compagnie. Beaucoup de gens sont surpris d’apprendre que Marie gagne plus de 80 euros de l’heure pour ce travail.

Marie pense que la profession deviendra de plus en plus courante à l’avenir.

 

Leave a Reply