Grossesse

Les choses que le bébé apprécie le plus lorsqu’il est dans l’utérus

Vous êtes les parents typiques qui trouvent des moyens de rendre leur bébé heureux, même dans l’utérus ! Eh bien, nous ne vous en voulons pas, car le petit qui est en vous mérite toute la joie du monde. Nous sommes sûrs que vous avez déjà pensé à de nombreux moyens de rendre le bébé heureux après sa naissance. Mais qu’en est-il de la période où le bébé est dans votre corps, tout seul !

Peluche D’éléphant Géante 

Commandez chez Boutique Maman

Laissez-nous vous aider à comprendre les choses que votre petit bout de chou aimera et chérira lorsqu’il sera dans votre ventre. Non seulement ces méthodes rendront votre enfant à naître heureux, mais elles créeront un lien entre vous et votre bébé avant même son arrivée dans le monde extérieur.

Table des matières

Tu ris, ton bébé rit

bébé utérus

Laissez votre rire s’épanouir en un rire gras et donnez à votre bébé suffisamment d’espace dans votre utérus pour rebondir de joie. Un bébé peut reconnaître l’humeur et le rire de sa mère. Des échographies ont montré qu’il rebondit de haut en bas lorsque vous riez à gorge déployée. Plus vous riez fort, plus le bébé rebondit, ce qui est le résultat du mouvement de trampoline.

En outre, de nombreuses études ont révélé que les bébés grandissent en bonne santé lorsque leur mère est joyeuse. Ne laissez donc pas la peur de vous faire pipi dessus être un obstacle au bonheur de votre enfant.

Rire pendant la grossesse-Avantages pour la maman et le bébé

Que vous regardiez un film comique ou que vous réagissiez à une blague, le rire pendant la grossesse présente une tonne d’avantages pour vous et pour le petit être dans votre ventre. Non seulement il vous aide à vous mettre de bonne humeur, mais il a également des effets physiques tangibles sur votre corps.

Réduit les risques de dépression pendant la grossesse

Les hormones de la grossesse peuvent amener une mère à se sentir soudainement triste et déprimée. Comme il est préférable d’éviter les médicaments pendant la grossesse, le fait de se remonter le moral en écoutant quelque chose de drôle et en riant de bon cœur peut vous aider à retrouver votre bonne humeur et à réduire progressivement les symptômes de la dépression.

Favorise le développement du bébé

Lors de vos examens de contrôle, vous passerez souvent des échographies pour voir comment se porte votre bébé. Essayez de rire aux éclats et voyez comment il réagit. Le bébé a tendance à être plus actifs au utérus et à mieux se développer lorsqu’ils trouvent leur mère heureuse et joyeuse.

Poussette De Luxe 3 en 1

Commandez chez Boutique Maman

Réduit le risque d’accouchement prématuré

L’immunité d’une mère est au plus bas pendant la grossesse, ce qui facilite la pénétration de microbes et de germes extérieurs dans l’organisme et les ravages qu’ils provoquent. Parfois, son corps peut réagir de manière négative et déclencher une naissance prématurée. Le rire, en revanche, aide le corps à rester fort et maintient l’immunité élevée.

Aide à développer un lien avec le bébé :

Même lorsqu’il est dans l’utérus, le bébé commence à reconnaître l’humeur, la voix, le rire, etc. de sa mère. Le bébé apprend également à reconnaître distinctement le rire de sa mère. Le fait que vous riiez et que vous soyez joyeux favorise un sentiment de calme chez le bébé. Le bébé apprend également à reconnaître distinctement le rire de sa mère. Votre rire et votre joie favorisent un sentiment de calme chez le bébé.

Réduit la pression sanguine :

En raison de changements importants dans la physiologie du corps, la pression artérielle peut augmenter chez les femmes enceintes. Le rire peut vous aider à réduire votre tension artérielle, ce qui est bon pour votre santé et celle de votre bébé.

Aide le bébé à se sentir mieux sur le plan émotionnel

un bébé peut comprendre si sa mère a peur ou est stressée et y réagir en conséquence. C’est pourquoi il est nécessaire pour une future maman de prendre soin de sa santé mentale, tout comme de son corps. Le fait de rester heureuse et de rire fréquemment peut aider l’enfant à se sentir en sécurité et de bonne humeur, lui aussi.

Dance Dancing GIF - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Que ressent votre bébé dans le ventre de sa mère lorsque vous riez ?

Vous êtes curieux de savoir ce que votre enfant ressent lorsque vous riez aux éclats ? Voici quelques éléments qui peuvent vous en donner un aperçu.

Lorsque votre bébé reconnaît votre voix, il comprend que vous êtes en sécurité et heureux, ce qui l’apaise.
Le mouvement de votre corps et de votre ventre lorsque vous riez stimule le bébé à bouger également, ce qui le garde actif.
Une humeur triste peut également rendre votre bébé triste dans l’utérus. Laissez-vous aller à rire et vous constaterez instantanément que votre bébé réagit différemment.

Rire trop fort peut-il nuire à votre bébé à naître ?

Les femmes se demandent s’il est prudent de rire fort pendant la grossesse. C’est tout à fait le cas. Le rire libère des hormones qui combattent le stress et aident votre corps à rester en bonne santé. Veillez simplement à ne pas tomber de votre chaise ou à ne pas sauter partout, car cela pourrait être dangereux, que vous riiez ou non.

Un rire excessif peut-il déclencher un travail prématuré ?

il est naturel de ressentir une pression sur votre ventre ou votre abdomen lorsque vous riez pendant longtemps. Parfois, votre bébé peut aussi être excité et donner des coups de pied. Cependant, les risques de déclencher une naissance prématurée à cause du rire sont négligeables.

Des idées pour se faire rire quand on se sent stressé

il peut être difficile d’être heureux ou de trouver les choses drôles si vous êtes stressé. Dans ce cas, utilisez ces idées amusantes qui peuvent vous aider à ramener le rire dans votre vie.

Voir les images comiques

Constituez un album de photos drôles sur votre téléphone ou imprimez-en quelques-unes et accrochez-les autour de vous. Lire des citations ou regarder une vidéo drôle peut aussi vous faire rire facilement.

S’adonner à des émissions comiques
Touchepasamonposte Lol GIF by C8 - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

The Internet and television offer a massive collection of comedy clips, sitcoms and stand-up routines. Watch them carefully and have a good time.

Sortir avec des amis

Réunissez vos amis qui ne manquent jamais de vous remonter le moral. Passez une soirée amusante et pleine de rires.

Laissez tomber les inhibitions

la grossesse peut vous rendre un peu trop consciente de vous-même. Laissez tomber vos inhibitions et autorisez-vous à rire aussi bizarrement et bruyamment que vous le souhaitez.

Rire beaucoup pendant la grossesse est excellent pour vous et votre bébé. Le stress du voyage est réel, il est donc toujours bon de s’accorder un peu de bonheur et de rire aux éclats.

Le bébé apprécie les massages du ventre.

bébé utérus

Les frictions et les massages du ventre ont le pouvoir d’apaiser votre futur bébé. Après avoir passé près d’une semaine et demie dans votre utérus, il développe les récepteurs du toucher. De plus, après vingt semaines, il sera capable de sentir les tendres massages du ventre effectués de l’extérieur. Confiez cette tâche au futur papa en lui remettant les huiles et les crèmes. Donnez à votre bébé la chance de nouer des liens avec son père.

Les bienfaits du massage pendant la grossesse

Depuis des siècles, les femmes enceintes trouvent réconfort et détente dans les massages thérapeutiques. Idéal pour soulager le stress, réduire les tensions et les douleurs musculaires et améliorer la santé générale, le massage est un moyen sûr et efficace de profiter d’une grossesse plus confortable, dès maintenant.

Le massage régule la production d’hormones

Dans une étude, les femmes qui ont reçu des massages deux fois par semaine pendant cinq semaines présentaient des niveaux plus faibles d’hormones de stress comme la norépinéphrine et le cortisol, et des niveaux plus élevés d’hormones de relaxation comme la sérotonine et la dopamine, qui peuvent toutes deux prévenir la dépression et l’anxiété. C’est important pour toutes les mères, mais essentiel pour celles qui ont lutté contre l’anxiété et la dépression dans le passé.

Réduction des gonflements et des œdèmes

Les œdèmes sont fréquents au cours des derniers stades de la grossesse. Causé par une circulation réduite, une augmentation du volume sanguin dans le corps et la pression exercée par l’utérus sur les principaux vaisseaux sanguins, l’œdème peut être inconfortable et contraignant. Heureusement, le massage peut aider à le résoudre.

Phone Smartphone GIF by Bouygues Telecom - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Comme la massothérapie stimule les tissus mous et aide à disperser le liquide, elle peut réduire l’œdème et vous aider à rester confortable tout au long de votre grossesse. Le massage stimule également le système lymphatique, ce qui permet à l’organisme d’éliminer plus facilement les déchets et de rester propre et sain.

Un sac à langer

Commandez chez Boutique Maman

Un confort accru

L’une des plaintes les plus courantes de la grossesse est la douleur nerveuse, en particulier celle du nerf sciatique. Comme l’utérus hypertrophié exerce une pression sur les muscles du bas du dos et du plancher pelvien, il peut pincer le nerf sciatique dans la partie supérieure de la jambe, provoquant une douleur aiguë et un inconfort.

En réduisant la pression sur les nerfs enflammés, la massothérapie réduit la tension et la douleur et peut résoudre complètement la douleur du nerf sciatique. En fait, la massothérapie est l’une des rares alternatives sûres, naturelles et sans médicaments pour soulager la douleur, ce qui est essentiel puisque l’ingestion de médicaments pendant la grossesse peut être dangereuse et que les choix pour les futures mamans sont limités.

Cat Massage GIF - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Massages de grossesse : Une excellente façon de se préparer à l’arrivée de bébé

La grossesse est une période magique, mais elle s’accompagne de son lot d’inconforts. Heureusement, la massothérapie est un moyen sûr et efficace de remédier à ces désagréments sans prendre de médicaments en vente libre. Au-delà de ses bienfaits physiques, le massage de grossesse est également un excellent moyen de promouvoir la relaxation, le bien-être mental et un sentiment de préparation calme pour tout ce qui est sur le point de se produire.

Faites écouter de la musique à votre bébé

bébé utérus

Les bébés dans le ventre de leur mère sont de nature conformiste. Cela signifie que tout ce que leur mère apprécie ou trouve relaxant, ils ont tendance à le ressentir de la même manière. En ce qui concerne la musique, votre futur bébé l’appréciera si vous aimez aussi l’écouter. De plus, si le bébé entend sa mère chanter en écoutant de la musique, ce sera la cerise sur le gâteau pour le bébé. Cependant, un bébé dans le ventre de sa mère a besoin d’un peu de temps pour se familiariser avec le type de sons que vous entendez. Vous pouvez essayer différents styles de musique et laisser votre bébé écouter divers genres, sans vous en tenir à un seul.

Super lit bébé pliable

Commandez chez Boutique Maman

Certains experts affirment également que le bébé est plus susceptible d’apprécier le même type de musique après la naissance que celle qu’il écoute avant la naissance. N’oubliez pas de suivre un conseil de prudence : ne jouez que de la musique douce et à faible volume, car vous ne voulez pas effrayer votre bébé dans le ventre de sa mère !

La musique affecte-t-elle le développement du cerveau de mon bébé dans l’utérus ?

C’est possible. Les sons en général – y compris la musique, les voix, le doux gargouillis de votre estomac et les battements de votre cœur – contribuent tous au développement de l’audition de votre bébé, qui implique des connexions neuronales et un traitement dans le cerveau. Il est prouvé que les sons de l’environnement contribuent également au développement de la mémoire et des émotions des bébés.

Cela ne signifie pas que la musique est essentielle au développement de l’ouïe et du cerveau avant la naissance, mais qu’il s’agit simplement d’un type de son qui peut y contribuer. Le simple fait d’être dans votre utérus et d’être entouré des sons de vos différents organes donne à votre bébé beaucoup de choses à écouter. Votre voix est une autre source de sons pour votre bébé, car elle se répercute dans votre corps lorsque vous parlez.

Certaines études indiquent que les fœtus peuvent entendre et réagir aux sons en bougeant. Mais personne ne sait vraiment ce que ces mouvements signifient, car les experts ne peuvent pas observer un bébé à naître aussi facilement qu’un bébé déjà né.

Que dois-je jouer pour mon futur bébé ?

De la musique pour votre bébé en pleine croissance

Une musique particulière est-elle meilleure pour le bébé ? Les médecins disent que les musiques simples sont les meilleures, mais presque tout ce que vous aimez est parfait. L’essentiel est d’écouter parce que vous aimez.

Si vous n’arrivez pas à trouver de bons morceaux, il existe sur les sites de musique un certain nombre de listes de lecture que les gens ont créées spécialement pour la grossesse. Certaines se concentrent sur la musique pour la méditation, d’autres sur la musique pop positive. Les possibilités sont infinies.

Baby Dancing GIF - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Womb Tunes : La musique que votre bébé va adorer

Baisser le volume

Il est important de se rappeler que l’utérus est un endroit bruyant. Votre estomac gargouille, votre cœur bat, vos poumons se remplissent d’air. De plus, votre voix est amplifiée par la vibration de vos os lorsque le son se propage dans votre corps.

Pendant la grossesse, vous devez essayer de maintenir le volume des sons extérieurs entre 50 et 60 décibels, soit à peu près le niveau sonore d’une conversation normale. Cela signifie que vous ne devez absolument pas utiliser d’écouteurs sur votre ventre.

Doudou En Rose: Ourson Fleurs 45cm

Commandez chez Boutique maman

Les médecins disent que le son des écouteurs sera très fort lorsqu’il atteindra le bébé dans votre ventre, ce que vous voulez éviter.

Vous pouvez assister à un concert occasionnel pendant votre grossesse ou vous asseoir dans une salle de cinéma bruyante de temps en temps. Mais l’exposition régulière à des bruits intenses est une chose que presque tous les professionnels déconseillent. Évitez les concerts très bruyants après 18 semaines.

Toutes ces mises en garde mises à part, chantez, dansez et profitez de votre grossesse en musique – votre bébé en profitera aussi !

Les niveaux de décibels des sons courants sont les suivants :

30 dB Chuchotement doux
40 dB Bourdonnement du réfrigérateur
60 dB Conversation normale, climatiseur
70 dB Machine à laver, lave-vaisselle
80 – 85 dB Circulation urbaine (depuis l’intérieur de la voiture), souffleur de feuilles à moteur à essence
94 – 110 dB Manifestations sportives
95 – 115 dB Concert de rock
110 – 129 dB Sirènes
140 – 160 dB Feux d’artifice

La musique rend-elle mon bébé plus intelligent ?

Season 1 Wow GIF by Rick and Morty - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Aucune étude ne vient étayer l’idée selon laquelle le fait de jouer de la musique lorsque votre bébé est dans l’utérus le rend plus intelligent.

Une petite étude a révélé que les bébés dont les parents jouaient une version mélodique de Twinkle Twinkle Little Star à plusieurs reprises au cours du troisième trimestre reconnaissaient la mélodie pendant plusieurs mois après leur naissance. Mais se familiariser avec une mélodie n’est pas synonyme de développement de l’intelligence.

Des études menées sur des enfants plus âgés montrent que la musique peut contribuer aux mathématiques et au raisonnement spatial (la capacité à comprendre un espace tridimensionnel). Certains experts pensent que si la musique a un effet aussi profond sur les enfants plus âgés, les bébés et même les fœtus pourraient en bénéficier de la même manière. Mais il n’existe pas de preuves à l’appui de cette hypothèse.

lire aussi L’ENFANT FASCINÉ PAR LES DINOSAURES EST UN GÉNIE

Peluche En Dinosaure 

Via : boutiquemaman 

En résumé : C’est merveilleux de jouer de la musique ou de chanter pour votre bébé pendant votre grossesse, mais ne vous attendez pas à ce que cela rende votre bébé plus intelligent – rien ne le prouve.

Et si vous ne faites pas écouter de musique à votre bébé dans l’utérus, ce n’est pas grave non plus. Les oreilles et le cerveau de votre bébé seront largement stimulés par d’autres types de sons présents dans votre corps et dans votre environnement quotidien.

Voix du père et des frères et sœurs

 - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Le bébé aime aussi entendre d’autres voix lorsqu’il est dans l’utérus, y compris celles des membres de la famille autres que maman. Il s’avère que les voix graves sont plus faciles à discerner dans l’utérus, ce qui donne un avantage au papa.

Des recherches ont également montré que les bébés tètent plus vigoureusement lorsqu’ils entendent des enregistrements dans leur langue maternelle, ce qui suggère que leur langue maternelle leur est familière et qu’ils la préfèrent. Tous les bavardages hors de l’utérus les aident à apprendre et à comprendre l’intonation et les combinaisons de sons de leur langue maternelle.

Les conversations quotidiennes que le bébé entendra suffisent pour commencer à le préparer au monde extérieur. C’est pourquoi vous n’avez pas à vous préoccuper de la conversation quotidienne de toute la famille avec votre bébé. Cela dit, c’est un moyen très agréable pour les autres de tisser des liens avec le bébé, surtout lorsqu’il s’agit de grands frères et sœurs.

La voix de la mère

Mother and Baby kissing and hugging. Happy Family

Au fur et à mesure que votre bébé se développe, il apprend le son de votre voix. Il s’agit d’un élément important du lien entre le bébé et la maman, car lorsque votre bébé naîtra, il sera en harmonie avec le son de votre voix.

Vers 25-26 semaines de gestation, votre bébé réagira aux bruits qu’il entend en dehors de l’utérus. La voix de la mère est la plus claire en raison de la vibration qui se transmet au bébé depuis l’intérieur de votre corps. Il a été démontré que le rythme cardiaque des fœtus ralentit en réponse à la voix de la mère, ce qui suggère que non seulement ils reconnaissent votre voix, mais qu’ils se sentent également rassurés par celle-ci.

Des études ont également démontré que les nouveau-nés réagissent à la voix de leur mère contrairement à celle d’autres personnes, ce qui indique qu’ils construisent un certain degré de mémoire dans l’utérus.

Parler ou lire à votre bébé est un excellent moyen de développer une relation avec lui avant la naissance. Cela aide également à faire entrer dans les esprits la réalité de la maternité.

Nutrition quoi manger pendant la grossesse.

La meilleure façon pour votre enfant de manger sainement est de lui servir chaque jour une variété d’aliments de chacun des cinq groupes alimentaires. Chaque groupe alimentaire contient des nutriments importants qui contribuent à une alimentation saine.

Les enfants ont besoin d’une alimentation saine et nutritive pour leur esprit et leur corps en pleine croissance. La consommation d’une variété d’aliments des cinq groupes alimentaires leur fournit suffisamment de nutriments essentiels à une bonne santé, à la croissance et au développement.

Légumes, légumineuses et fèves

Les légumes et les légumineuses contiennent des centaines de nutriments naturels ainsi que des vitamines, des minéraux et des fibres alimentaires. Ils constituent une part essentielle des besoins alimentaires quotidiens de votre enfant pour sa croissance et son développement.

Pour tirer le meilleur parti de ce groupe alimentaire, vous devez choisir des légumes de saison et rechercher des couleurs différentes :

les légumes verts comme les haricots, les pois, les brocolis et les épinards
rouges, orange ou jaunes comme les poivrons, les tomates, les carottes, les patates douces et le potiron
violets comme le chou rouge et l’aubergine
blanc comme le chou-fleur, les champignons ou les pommes de terre
La plupart des légumes peuvent être consommés crus, mais certains sont meilleurs lorsqu’ils sont cuits.

8 Légumes à consommer pendant la grossesse

il existe de nombreux légumes qui permettent à votre corps de continuer à recevoir un apport pérenne en nutriments. La liste des légumes à consommer pendant la grossesse comprend :

  • Les patates douces – Elles sont d’excellentes sources de vitamines A, B et C.
  • La betterave – Les betteraves sont riches en vitamines et en fibres. Elles aident également à renforcer le système immunitaire.
  • Poivrons – Ils sont riches en vitamines et en fibres alimentaires.
  • Brocoli – Riche en vitamines C et K et en folates, il est également bénéfique pour soulager la constipation.
  • Pois verts – Ils sont riches en vitamine C et K, ainsi qu’en fibres.
  • Feuilles vertes foncées – Elles sont riches en fibres, en caroténoïdes et en folates.
  • Persil – Il est riche en protéines, en vitamine E et en riboflavine.
  • Tomates – Riches en vitamines C et K et en biotine.
Délicieuse recette de soupe aux légumes

Cette soupe est nutritive et constitue un excellent plat à consommer entre les repas. Vous pouvez même ajouter les légumes de votre choix en fonction des saveurs dont vous avez envie.

Ingrédients
1 oignon (en tranches)
1 carotte (en tranches)
1 patate douce (en tranches)
1 tasse de haricots verts
1 betterave (en tranches)
1/2 tasse de brocoli (coupé en petits fleurons)
1/2 tasse de pois verts
1 tomate (coupée en tranches)
2 cuillères à soupe de beurre
Persil (pour garnir)
Sel au goût
Poivre au goût
Comment préparer
Lavez soigneusement tous les légumes et coupez-les selon vos besoins. Veillez à ce que tous les légumes soient coupés à la même taille afin qu’ils cuisent à peu près en même temps.
Faites chauffer le beurre dans un autocuiseur, ajoutez tous les légumes et faites-les sauter pendant deux à trois minutes.
Ajoutez 5 tasses d’eau, ainsi que le sel et remuez doucement.
Fermez le couvercle et faites cuire sous pression pendant un sifflet.
Laissez la vapeur s’échapper et ouvrez le couvercle.
Versez dans un bol, garnissez de poivre et de persil, et servez.

Légumineuses

Les légumineuses, parfois appelées « légumes secs », sont incluses dans ce groupe alimentaire car ce sont les graines des plantes et elles sont riches en fibres, protéines et autres vitamines et nutriments. Elles comprennent les haricots au four, les haricots cannellini, les pois chiches, les lentilles et le soja. Les légumineuses peuvent être utilisées de différentes manières, notamment dans les salades, les sautés, les sauces pour pâtes et les soupes.

lire aussi 10 super aliments que les femmes enceintes doivent consommer pour avoir un bébé en bonne santé

Fruits

Les fruits sont une bonne source de vitamines et de fibres alimentaires. Il existe une grande variété de fruits cultivés en Australie et choisir des fruits de saison est synonyme de meilleur rapport qualité-prix.

Les fruits sont super, c’est sûr ! Ils apportent des vitamines et des minéraux qui peuvent aider votre bébé tout au long de votre grossesse. Les femmes enceintes ont besoin d’aliments riches en fibres, en potassium, en vitamines A et C, en acide folique et en d’autres nutriments pour que leur corps reste fort jusqu’à l’arrivée du bébé, et les fruits peuvent en être une source excellente et facile.

Certains fruits favoris, comme les pommes et les bananes, sont disponibles pendant la majeure partie de l’année. Les variétés de baies, comme les myrtilles, les framboises et les fraises, sont meilleures pendant les mois chauds du printemps et de l’été. L’automne et l’hiver sont propices aux kiwis, aux pêches et aux poires.

  • vert (comme les kiwis)
  • orange (comme les oranges)
  • jaune (comme les bananes)
  • rouge (comme les fraises)

Pommes

Les pommes sont très riches en fibres, ce qui peut aider à réguler la digestion d’une femme et à prévenir les hémorroïdes – un problème courant auquel de nombreuses femmes enceintes sont confrontées.

Agrumes

Les agrumes comme les citrons et les oranges regorgent de vitamine C. La vitamine C contribue à la bonne croissance des os de votre bébé. Les agrumes peuvent également faciliter la digestion et prévenir les nausées matinales pendant la grossesse.

Bananes

Les bananes sont une merveilleuse source de potassium. Le potassium peut grandement aider à réguler les fluides et la pression sanguine dans le corps d’une femme et à prévenir les crampes ou les douleurs aux jambes pendant les derniers stades de la grossesse.

Kiwis

Les kiwis contiennent un taux élevé d’acide folique et sont par ailleurs délicieux. L’acide folique contribue activement à prévenir les anomalies de croissance du fœtus. En outre, le kiwi aide les futures mères à absorber plus efficacement le fer, ce qui peut s’avérer essentiel pour garantir que le sang de la mère transporte suffisamment d’oxygène vers son bébé.

Pastèque

La pastèque a tout pour plaire : des niveaux élevés de vitamines A, C et B6, ainsi que du potassium pour les crampes et du magnésium. Le magnésium aide les muscles à se détendre, ce qui peut prévenir les contractions prématurées pendant la grossesse. En outre, la pastèque peut combattre les nausées matinales, réduire les brûlures d’estomac et prévenir la déshydratation.

Baies

Il s’agit des fraises, des myrtilles, des framboises et de toutes les autres baies que vous désirez ! Les baies sont riches en antioxydants qui peuvent aider à prévenir des maladies graves pour la mère et le bébé.

Fruits nocifs pour la grossesse


Cette liste est beaucoup plus courte que la précédente, mais il existe quelques fruits qui présentent un risque potentiel pour les futures mères et les enfants à naître.

Ananas

Il est prouvé que les ananas contiennent de la broméline, qui peut faire ramollir le col de l’utérus et provoquer un travail précoce s’ils sont consommés en grande quantité. De nombreux médecins pensent que l’ananas est sans danger lorsqu’il est consommé en petites portions, et le fruit contient de nombreux nutriments utiles qui pourraient s’avérer bénéfiques. Pour être sûr, il est toutefois recommandé de limiter la consommation d’ananas au premier trimestre de la grossesse.

Papaye

La papaye, lorsqu’elle est mûre, peut être incluse dans le régime alimentaire des femmes enceintes. Cependant, une papaye non mûre contient du latex, qui peut provoquer des contractions prématurées. En outre, même la peau et les graines de la papaye mûre ne sont pas sûres à manger. Nombreuses sont les femmes enceintes qui décident de ne pas consommer de papaye pour éviter ces risques.

Raisins

Cette question est un peu floue, mais il est parfois conseillé aux femmes d’éviter le raisin pendant leur grossesse. En effet, le raisin contient du resvératrol, un composé toxique qui pourrait provoquer un empoisonnement ou d’autres complications de la grossesse. Toutefois, comme l’ananas, le raisin, consommé avec modération, est un aliment à faible risque.

Nourriture sucrée = bébé heureux dans l’utérus

bébé utérus

Sachez que quel que soit ce que vous mangez, votre liquide amniotique n’a que ce goût. Lors d’une expérience menée par l’un des experts de la santé aux États-Unis, on a demandé aux participants de renifler des échantillons de liquide amniotique. Fait intéressant, ils ont réussi à identifier l’odeur du gingembre comme une capsule de gingembre consommée par la mère avant une heure. Ils ne se sont pas arrêtés là et ont poursuivi le test en demandant aux participants de détecter la menthe, l’ail et la vanille dans le liquide. Ils ont pu distinguer chaque goût !

Alors, mesdames, ne vous privez pas d’engloutir les sucreries et les cahocolats et faites en sorte que ce soit une raison de faire le bonheur de votre bébé dans l’utérus.

 - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Recommandations pour manger de la glace pendant la grossesse

Il est préférable pour les femmes enceintes (et non enceintes) d’apprécier la crème glacée comme une friandise, et non comme un aliment de base. En effet, la plupart des glaces sont riches en sucre ajouté et en calories. Consommer trop de friandises sucrées et caloriques n’est bon pour la santé de personne.

Bien que la crème glacée contienne des nutriments essentiels pendant la grossesse, comme le calcium, elle ne doit pas être considérée comme une source saine de ces nutriments.

De quelle quantité de calcium avez-vous besoin ? L’ACOG recommande 1 000 milligrammes de calcium par jour pour les femmes âgées de 19 à 50 ans.

Vous pouvez certainement obtenir une partie de ce calcium avec une crème glacée. La teneur en calcium des différents parfums et marques peut varier – 100 grammes (environ 3,5 onces) de crème glacée peuvent contenir entre 99 et 128 milligrammes de calcium.

Mais si le calcium est votre justification, n’oubliez pas : vous pouvez aussi compter sur d’autres aliments riches en calcium, notamment le brocoli, les sardines, les graines de chia, le fromage, le yaourt non sucré, les haricots pinto, les épinards et les amandes.

Les meilleurs desserts à manger pendant votre grossesse

Certains ingrédients doivent être évités pendant la grossesse, principalement dans les plats contenant des ingrédients crus (tels que des œufs crus) comme la pâte à biscuits, la meringue ou le tiramisu. En tant que dessert pour la grossesse, le chocolat peut être une friandise saine et indulgente, mais lorsque vous grignotez, n’oubliez pas de ne pas en abuser – le chocolat (surtout le chocolat noir) contient de la caféine et il est préférable de ne pas en consommer plus de 200 mg par jour.

Nous avons rassemblé sur le web les meilleures friandises au chocolat sans danger pour la grossesse (et saines), afin que vous puissiez célébrer la semaine du chocolat en toute confiance !

Gâteau au chocolat

Notre premier dessert de grossesse est un gâteau au chocolat classique. Cette recette riche a été créée spécialement pour apporter des antioxydants, du magnésium et du resvératrol.

Les carences en magnésium sont fréquentes chez les futures mamans, car vous avez besoin de plus de magnésium pendant la croissance de votre bébé, et quelle meilleure façon d’absorber ces nutriments supplémentaires qu’avec un gâteau !

Si vous avez des symptômes tels que des maux de tête, des crampes dans les jambes, des envies de sucre ou des troubles du sommeil, il se peut que vous ayez une petite carence en magnésium, alors jetez un coup d’œil à cette recette, vous pouvez vraiment avoir votre gâteau et le manger aussi !

Ingrédients :

2 oeufs
½ tasse de miel non transformé
1 tasse de beurre de cacahuète naturel
2 tasses de pois chiches (égouttés)
1 tasse de chocolat noir
2 cuillères à soupe de poudre de coco non sucrée
2 cuillères à soupe de vanille
1 cuillère à café de levure chimique (sans aluminium)
Une pincée de sel
Il suffit de mettre tous les ingrédients dans un robot culinaire et de les mixer jusqu’à ce qu’ils soient lisses, puis de les faire cuire pendant 20-25 minutes à 200 degrés.

Yogourt grec aux agrumes et à la menthe

L’onctuosité épaisse du yaourt grec est suffisamment indulgente pour que l’on ait envie de se faire plaisir. Ajoutez-y des segments de pamplemousse et d’orange ainsi qu’un peu de menthe hachée pour obtenir un dessert contenant 11 grammes de protéines, moins de 200 calories et une dose de vitamine C qui favorise le développement du cerveau.

Bananes au chocolat

Les bananes enrobées de chocolat sont un dessert simple et nutritif pour la grossesse qui vous ramènera à votre enfance. Les bananes sont riches en potassium, en minéraux et en vitamines. Elles sont donc idéales pour soulager les nausées matinales et la constipation. Si vous choisissez d’utiliser du chocolat noir, vous ajouterez également des antioxydants au mélange.

Ingrédients :

2 bananes
6 oz de chocolat noir
2 cuillères à soupe d’huile végétale
noix hachées, fruits secs – ou tout ce que vous voulez saupoudrer sur le dessus !
Tout ce que vous avez à faire est de mettre un bâton de sucette dans chaque banane et de les congeler pendant 15 minutes pendant que vous faites fondre l’huile et le chocolat dans un bol. Roulez ensuite les bananes dans le chocolat, saupoudrez-les de vos garnitures et remettez-les au congélateur pendant 30 minutes (ou jusqu’à ce que le chocolat se soit solidifié).

Gâteau des anges avec fraises ou compote de fruits

Lorsque vous avez une envie de gâteau, optez pour cette option légère comme un nuage (faites-la griller pour un barbecue d’été). Il ne contient aucune matière grasse et est délicieux avec des fraises fraîches ou une cuillerée de compote de fruits sans sucre ajouté. Vous avez besoin de calcium ? Ajoutez une petite boule de glace à la fraise et le tour est joué.

Fudge au chocolat

Le fondant au chocolat est un autre dessert délicieux à déguster pendant la grossesse. C’est une petite gâterie fabuleuse car elle contient du beurre de cacahuètes (une source utile de protéines et d’acide folique, donc bon pour la formation des os de votre bébé et pour le renforcement de votre système immunitaire) et aussi des pois chiches riches en protéines et en fer (qui aident à prévenir les malformations congénitales et à favoriser la croissance du bébé au utérus).

Ingrédients :

200 grammes de pois chiches en boîte (égouttés)
½ banane
1 cuillère à soupe de cacao en poudre
1 cuillère à soupe d’extrait de vanille
1 cuillère à soupe d’huile de noix de coco
1 cuillère à soupe de beurre de cacahuète
20 grammes de chocolat noir
huile de cuisson en spray
Pour ce caramel, commencez par mixer les pois chiches, la banane, la poudre de cacao et la vanille jusqu’à obtenir un mélange homogène. Faites ensuite chauffer le beurre de cacahuètes, l’huile de noix de coco et le chocolat jusqu’à ce qu’ils soient fondus ensemble. Versez ce mélange fondu dans le robot également et mélangez bien.

Recouvrez un moule de film alimentaire et vaporisez un peu d’huile pour empêcher le mélange de coller, puis versez le caramel à la cuillère et congelez pendant 4 à 5 heures.

Baby 80S GIF - Find & Share on GIPHY

via GIPHY

Différentes saveurs

Croyez-le ou non, votre bébé commence à goûter des saveurs différentes entre la 13e et la 15e semaine de gestation. Votre bébé avale du liquide amniotique tout au long de sa grossesse. C’est pourquoi il sait si bien avaler dès sa naissance. Étant donné que votre liquide amniotique prend le goût de tout ce que vous mangez, votre bébé peut également y goûter.

Certaines saveurs sont trop douces pour que bébé les détecte, mais d’autres, plus fortes, comme l’ail, sont transférées au liquide amniotique dans les 45 minutes suivant leur ingestion par la mère.

Les bébés sont naturellement prédisposés aux goûts plus sucrés pour les orienter vers le lait maternel. Cela dit, des recherches ont montré que les préférences gustatives d’un bébé sont façonnées in utero. Les aliments que vous mangez sont susceptibles d’influencer ce qu’il aimera ou n’aimera pas plus tard.

Le meilleur moyen d’élever un « bon » mangeur est de lui offrir un large éventail d’aliments sains et savoureux. Cela dit, ne vous inquiétez pas de céder à vos envies malsaines de temps en temps. Votre bébé appréciera certainement la diversité des goûts que vous lui offrez.

CONSEILS RAPIDES SUR LES ALIMENTS À ÉVITER PENDANT LA GROSSESSE

  • Évitez les poissons à forte teneur en mercure, notamment le requin, l’espadon, le thon et le marlin.
  • Le poisson et les crustacés crus peuvent être contaminés par des bactéries et des parasites. Certains d’entre eux peuvent avoir des effets néfastes sur la santé et nuire à la fois à vous et au bébé.
  • La viande crue ou insuffisamment cuite peut contenir des bactéries nocives. En règle générale, la viande doit être cuite à cœur.
  • Les œufs crus peuvent être contaminés par des salmonelles et vous mettre en danger, vous et votre bébé. Veillez à bien cuire les œufs avant de les consommer.
  • La viande d’organes est une excellente source de fer, de vitamine B12, de vitamine A et de cuivre. Pour éviter de consommer trop de vitamine A, limitez votre consommation d’abats à quelques grammes une fois par semaine.
  • Limitez votre consommation de caféine à moins de 200 mg par jour, soit environ 2 à 3 tasses de café. Une consommation élevée de caféine pendant la grossesse peut limiter la croissance du bébé et entraîner un faible poids à la naissance.
  • Les germes crus peuvent être contaminés par des bactéries. Ne les consommez que bien cuits.
  • Les fruits et légumes peuvent être contaminés par des bactéries nocives, dont le Toxoplasma. Il est important de laver soigneusement tous les fruits et légumes avec beaucoup d’eau propre.
  • Ne consommez pas de lait, de fromage ou de jus de fruits non pasteurisés, car ces aliments augmentent le risque d’infections bactériennes.
  • Évitez tout alcool. La consommation d’alcool peut augmenter le risque de fausse couche, de mortinatalité et de syndrome d’alcoolisme fœtal.
  • La consommation d’aliments transformés pendant la grossesse peut augmenter le risque de prise de poids excessive, de diabète gestationnel et de complications. Cela peut avoir des conséquences à long terme sur votre santé et celle de votre enfant.

Un bébé heureux vit dans un utérus sain

bébé utérus

Ne laissez pas votre bébé s’ennuyer dans votre utérus et secouez-le avec des exercices légers comme le yoga, des étirements simples et des exercices de base. Votre corps en mouvement est un soulagement pour votre bébé et celui-ci développe un cœur sain si la maman s’adonne à quelques activités. Lorsque votre corps libère des endorphines en faisant de l’exercice, votre stress s’atténue et le petit qui est en vous se sent mieux. N’oubliez pas de prendre l’avis de votre médecin avant de commencer à faire de l’exercice routine.

lire aussi femmes enceintes ! n’hésitez pas faites du sport !

Pourquoi faire de l’exercice pendant la grossesse ?

Pendant la grossesse, l’exercice peut :

  • Réduire les maux de dos, la constipation, les ballonnements et les gonflements.
  • Améliorer votre humeur et votre niveau d’énergie
  • vous aider à mieux dormir
  • Prévenir la prise de poids excessive
  • favoriser le tonus musculaire, la force et l’endurance.

Les autres avantages possibles d’un programme d’exercice régulier pendant la grossesse sont les suivants

  • Un risque plus faible de diabète gestationnel
  • Un travail plus court
  • Un risque réduit de césarienne

Conseils d’exercices pour la grossesse

Ne vous épuisez pas. Vous devrez peut-être ralentir au fur et à mesure de l’avancement de votre grossesse ou si votre équipe de maternité vous le conseille. En cas de doute, consultez votre équipe de maternité.

En règle générale, vous devez être capable de tenir une conversation pendant que vous faites de l’exercice pendant votre grossesse. Si vous vous essoufflez en parlant, vous faites probablement un exercice trop intense.

Si vous n’étiez pas active avant votre grossesse, ne vous lancez pas soudainement dans un exercice intense. Si vous commencez un programme d’exercices d’aérobic (comme la course, la natation, le cyclisme ou les cours d’aérobic), dites à l’instructeur que vous êtes enceinte et commencez par 15 minutes d’exercice continu, 3 fois par semaine. Augmentez progressivement cette durée jusqu’à des séances quotidiennes de 30 minutes.

N’oubliez pas que l’exercice ne doit pas nécessairement être intense pour être bénéfique.

Conseils pour faire de l’exercice quand on est enceinte :

  • toujours s’échauffer avant de faire de l’exercice et se calmer après.
  • Essayez de rester active tous les jours. 30 minutes de marche par jour peuvent suffire, mais si vous n’y arrivez pas, n’importe quelle quantité vaut mieux que rien.
  • évitez tout exercice intense par temps chaud
  • buvez beaucoup d’eau et d’autres liquides
  • si vous suivez des cours de gymnastique, assurez-vous que votre professeur est qualifié et qu’il sait que vous êtes enceinte, ainsi que le nombre de semaines de grossesse.
  • vous pouvez essayer la natation, car l’eau supportera votre poids accru. Certaines piscines locales proposent des cours d’aqua-natalité avec des instructeurs qualifiés. Trouvez votre piscine locale
  • Les exercices qui comportent un risque de chute, comme l’équitation, le ski alpin, le hockey sur glace, la gymnastique et le cyclisme, ne doivent être pratiqués qu’avec prudence. Les chutes comportent un risque de dommages pour votre bébé.

Exercices pour une grossesse en forme

Si vous êtes enceinte, essayez d’intégrer les exercices énumérés dans cette section à votre routine quotidienne. Ces types d’exercices renforceront vos muscles pour vous aider à supporter le poids supplémentaire de la grossesse. Ils renforcent également vos articulations, améliorent la circulation, soulagent les maux de dos et vous aident à vous sentir bien.

Exercices de renforcement de l’estomac
Au fur et à mesure que votre bébé grandit, vous pouvez constater que le creux dans le bas de votre dos augmente, ce qui peut vous donner mal au dos. Ces exercices renforcent les muscles de l’estomac (abdominaux) et peuvent soulager le mal de dos, qui peut être un problème pendant la grossesse :

  • Commencez par vous mettre en position de box (sur 4), les genoux sous les hanches, les mains sous les épaules, les doigts tournés vers l’avant et les abdominaux soulevés pour garder le dos droit.
  • rentrez les muscles de l’estomac et levez le dos vers le plafond, en courbant le tronc et en laissant la tête se détendre doucement vers l’avant. Ne laissez pas vos coudes se bloquer
  • maintenez la position pendant quelques secondes, puis revenez lentement à la position de base.
  • Veillez à ne pas creuser le dos : il doit toujours revenir à une position droite/neutre.
  • faites cet exercice lentement et en rythme 10 fois, en faisant travailler vos muscles et en déplaçant votre dos avec précaution
  • ne bougez votre dos que dans la mesure où vous pouvez le faire confortablement.
Exercices d’inclinaison du bassin
  • debout, les épaules et les fesses contre un mur
  • gardez les genoux souples
  • tirez le nombril vers la colonne vertébrale, de façon à ce que votre dos s’aplatisse contre le mur : maintenez cette position pendant 4 secondes, puis relâchez.
  • répétez jusqu’à 10 fois
Exercices du plancher pelvien

Les exercices du plancher pelvien aident à renforcer les muscles du plancher pelvien, qui sont soumis à de fortes contraintes pendant la grossesse et l’accouchement. Le plancher pelvien est constitué de plusieurs couches de muscles qui s’étirent comme un hamac de soutien, de l’os pubien (à l’avant) à l’extrémité de la colonne vertébrale.

Si les muscles de votre plancher pelvien sont affaiblis, vous pouvez avoir des fuites d’urine lorsque vous toussez, éternuez ou faites un effort. Ce phénomène est assez courant et il n’y a aucune raison de se sentir gêné. C’est ce qu’on appelle l’incontinence d’effort, qui peut persister après la grossesse.

Vous pouvez renforcer ces muscles en faisant des exercices du plancher pelvien. Cela permet de réduire ou d’éviter l’incontinence d’effort après la grossesse. Toutes les femmes enceintes devraient faire des exercices du plancher pelvien, même si vous êtes jeune et que vous ne souffrez pas d’incontinence d’effort pour le moment.

Comment faire des exercices du plancher pelvien :

Fermez vos fesses, comme si vous vouliez vous empêcher d’aller aux toilettes.
en même temps, rentrez votre vagin comme si vous teniez un tampon, et votre urètre comme si vous vouliez arrêter l’écoulement de l’urine.
au début, faites cet exercice rapidement, en serrant et en relâchant les muscles immédiatement
puis faites-le lentement, en maintenant les contractions aussi longtemps que possible avant de vous détendre : essayez de compter jusqu’à 10.
essayez de faire 3 séries de 8 serrages par jour : pour vous aider à vous souvenir, vous pouvez faire une série à chaque repas.
En plus de ces exercices, entraînez-vous à contracter les muscles du plancher pelvien avant et pendant la toux et les éternuements.

Exercices à éviter pendant la grossesse

  1. Tout exercice à fort impact.
  1. Planches ou pompes.
  2. Mouvements ou exercices qui exercent une pression extrême sur votre plancher pelvien.
  3. Les redressements assis traditionnels et les crunchs.
  4. Les exercices où vous êtes allongée sur le dos (surtout en fin de grossesse).
  5. Les exercices où vous retenez votre respiration.
  6. Les exercices par temps chaud et humide.
  7. Les sports où le risque de chute est plus élevé (ski nautique, ski de neige, motocyclette, équitation).
  8. La grossesse Les exercices qui nécessitent d’être allongé sur le dos pendant de longues périodes.
  9. Exercices nécessitant de rester allongé sur le côté droit pendant de longues périodes.
  10. Exercices nécessitant des mouvements de torsion soudains en position debout.
  11. Exercices nécessitant des mouvements intenses suivis de longues périodes d’inactivité.

Quelles activités dois-je éviter pendant la grossesse ?
Les exercices qui :

  1. Nécessitent de sauter, de bondir, de sautiller ou de sauter à la corde.
  2. Requièrent de rebondir (trampoline).
  3. Impliquent des sprints, de l’agilité ou beaucoup de course.
  4. Vous demandent de faire des flexions profondes des genoux et des accroupissements.
  5. Exiger des redressements assis complets.
  6. Impliquer des élévations doubles des jambes.
  7. Vous devez rebondir lorsque vous vous étirez.
  8. Inclure tout sport de contact (football, basket-ball et volley-ball).
  9. Il faut un changement de direction soudain ou des mouvements brusques.

Se reposer

Commandez chez Boutique Maman

Votre bébé veut bouger dans l’utérus et ne peut le faire si vous êtes assise ou occupée à des tâches ménagères. Essayez donc de vous donner suffisamment de temps pour vous détendre et gardez vos pieds en l’air chaque fois que vous vous asseyez ou vous allongez. Non seulement cela contribuera à réduire l’enflure des chevilles, mais ce sera également bénéfique pour le bébé, car il aura suffisamment de place dans votre ventre pour faire ses mouvements. Je parie que vous sentirez les coups de pied de votre petit champion.

canicule : 10 astuces pour concilier grossesse et fortes chaleurs

Un bain chaud

Les femmes enceintes ne doivent pas prendre de bains chauds car cela peut augmenter la température du corps, ce qui peut être nocif pour le fœtus. En revanche, les bains chauds ont le vent en poupe. Veillez simplement à ce que la température ne dépasse pas votre température corporelle normale, qui est de 37,5 °C.

Les bébés à naître peuvent sentir un changement de température externe lorsqu’ils sont assez grands pour être pressés contre la peau du ventre de leur mère. Que ressentira donc bébé si vous prenez un bain chaud ? À vrai dire, il ne sentira pas grand-chose à cause de l’eau du bain elle-même, mais il appréciera la sensation de détente qui circule dans votre corps à la suite du bain.

De plus, vous verrez peut-être le bébé se tortiller en raison du bruit de l’eau qui coule. Et regardez ce qui se passe lorsque vous versez l’eau sur votre ventre exposé : vous verrez peut-être votre bébé réagir à la sensation et au bruit.

Avantages du sexe pendant la grossesse

Pour certaines femmes, la grossesse est le meilleur moment pour faire l’amour.

Non seulement l’augmentation de votre flux sanguin pourrait signifier plus de plaisir, mais les avantages du sexe pendant la grossesse sont nombreux.

De l’amélioration de l’humeur au soulagement des symptômes de la grossesse, la relation sexuelle avec votre partenaire présente de nombreux avantages.

Les rapports sexuels sont-ils sans danger pendant la grossesse ?

Les rapports sexuels pendant la grossesse sont sans danger pour la plupart des couples et n’affectent pas le fœtus. En fait, comme vous l’apprendrez, les rapports sexuels pendant la grossesse, et plus particulièrement les orgasmes, présentent de nombreux avantages pour la santé.

Les recherches ont montré que pour les femmes en bonne santé, les rapports sexuels, le sexe oral et le sexe anal sont généralement sans danger. Étant donné que le sexe anal fait l’objet de moins de recherches et présente plus de risques, certains experts conseillent une plus grande prudence pendant la grossesse. Sinon, tant que votre médecin ne vous met pas en garde, vous n’avez rien à craindre.

Si c’est la première fois que vous avez des rapports sexuels pendant la grossesse, il est normal que vous vous sentiez un peu mal à l’aise. Même si vous savez que vous ne pouvez pas nuire à votre bébé, vous pouvez vous sentir un peu anxieuse. Comme pour beaucoup de nouvelles expériences, ce sentiment se dissipe généralement à mesure que vous vous sentez plus à l’aise.

Les orgasmes de maman

De nombreux couples hésitent à faire l’amour pendant la grossesse. À moins que votre médecin ne vous le déconseille, il n’y a vraiment aucune raison de l’éviter. Il n’y a AUCUN moyen pour que votre bébé à naître soit touché ou blessé pendant l’acte – même si le père pense être bien doté. Le bébé est bien caché au fond de votre utérus, le bouchon muqueux faisant son fabuleux travail.

En fait, certaines recherches suggèrent que votre bébé ressentira le même sentiment d’euphorie que vous ressentez lorsque vous avez un orgasme. Cela ne signifie pas que votre bébé a un orgasme ou des sensations sexuelles – pas du tout – alors ne soyez pas effrayé. Il ressent simplement, par procuration, une poussée d’hormones grâce à vous.

Il se peut que vous soyez ultra-orgasmique pendant la grossesse grâce à l’augmentation du flux sanguin et des fluides dans vos parties intimes. Ce n’est pas dangereux pour le bébé et il pourrait même en profiter.

Le sexe pendant la grossesse : avantages

Étant donné que bon nombre de ces avantages sont dus aux orgasmes, et pas seulement au sexe, il est important que vos activités soient mutuellement bénéfiques.

Le sexe est-il meilleur quand on est enceinte ? Peut-être !

Vous pourriez vous demander : « Le sexe est-il meilleur quand on est enceinte ? » La réponse dépend fortement de la personne. Cependant, il y a des raisons pour lesquelles le sexe peut être plus agréable pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, le flux sanguin vers la zone génitale augmente. Cela signifie généralement qu’elle est plus sensible. Cela peut conduire à des orgasmes plus intenses et à une excitation plus facile pendant la grossesse.

Votre flux sanguin augmente également dans d’autres zones, comme les seins. C’est pourquoi les choses que vous n’aimiez pas auparavant peuvent être agréables maintenant.

Même si votre libido peut monter en flèche, ne vous sentez pas mal si ce n’est pas le cas. Chaque grossesse est différente et l’excitation sexuelle dépend de nombreux facteurs.

Libère des endorphines

Le sexe produit des endorphines, qui agissent comme des neurotransmetteurs et sont considérées comme des hormones.

Les endorphines sont communément appelées « substances chimiques de bien-être ». Elles jouent un rôle dans la régulation de votre humeur. Elles sont similaires aux opiacés dont les effets analgésiques aident à engourdir la douleur.

Un regain d’endorphines peut se traduire par plus de bonheur, une diminution du stress et une augmentation de la confiance en soi.

Libère de l’ocytocine

Une autre raison pour laquelle de nombreux avantages de cette liste existent ? Le sexe libère de l’ocytocine, également connue sous le nom d’hormone du câlin ou de produit chimique de l’amour. Elle vous aide à vous sentir plus proche de votre partenaire. Il peut également favoriser la croissance, la guérison et la confiance.

Lien de couple

De nombreux couples trouvent que le sexe les aide à se rapprocher et à tisser des liens. Cela peut être dû à plusieurs raisons.

Tout d’abord, le sexe libère de l’ocytocine, qui vous permet de vous sentir plus proche des autres. Il vous encourage également à communiquer sur ce qui vous fait du bien. Une meilleure communication peut être transférée en dehors de la chambre à coucher. Enfin, l’élévation de l’humeur provoquée par l’orgasme peut créer des sentiments positifs envers votre partenaire.

Améliore le sommeil

L’insomnie est un symptôme de grossesse qui peut affecter la vie quotidienne. Certaines personnes ont du mal à s’endormir, à rester endormies ou connaissent d’autres troubles du sommeil.

Lorsque vous avez un orgasme, votre corps libère des hormones, comme l’ocytocine. Ces substances chimiques vous aident à vous sentir détendu, ce qui vous met dans un meilleur état pour vous endormir. Comme il réduit le cortisol, il contribue également à diminuer votre niveau de stress. Donc, si votre insomnie de grossesse est causée par un esprit trop réfléchi et inquiet, le sexe pourrait indirectement vous aider.

Une étude a montré que les orgasmes avec un partenaire étaient associés à des résultats favorables en matière de sommeil. Et l’orgasme par masturbation était associé à une meilleure qualité de sommeil et à un endormissement plus rapide.

Encourage la communication

Pendant la grossesse, le sexe est différent. Les choses qui étaient agréables peuvent être désagréables maintenant. Et les choses qui vous semblaient mauvaises peuvent vous sembler bonnes. Avec votre ventre qui grossit, vous préférerez peut-être certaines positions à d’autres.

En bref, pour avoir de bons rapports sexuels pendant la grossesse, vous devrez communiquer ces changements. Si vous vous habituez à communiquer ces changements maintenant, votre vie sexuelle sera également meilleure après la grossesse.

En dehors de ces changements, il peut arriver que vous n’ayez pas du tout envie de sexe. Un examen des recherches menées en 2019 a révélé que la fréquence des rapports sexuels :

  • Diminution au cours du premier trimestre
  • Augmentation au cours du deuxième trimestre
  • Forte diminution entre le deuxième et le troisième trimestre.

Apaise la douleur

Un autre avantage de l’ocytocine est qu’elle contribue à augmenter le seuil de la douleur. Les endorphines contribuent également à atténuer la douleur. C’est utile lorsque vous êtes confrontée aux symptômes de la grossesse, comme un mal de dos.

Dans une étude, la moitié des femmes qui souffraient de migraines ont été soulagées après avoir eu un orgasme. En fait, certains médecins conseillent aux patients souffrant de douleurs chroniques que le sexe peut les aider à mieux faire face à la situation.

Parfois, l’intimité peut causer des douleurs pendant la grossesse si vous êtes dans une position inconfortable. À mesure que votre corps change, essayez de trouver ce qui vous convient à chaque étape.

Le sexe vous aide à vous déstresser

De manière anecdotique, le sexe aide à se déstresser de plusieurs façons. Vous vous sentez plus proche de votre partenaire, les orgasmes vous font du bien et vous vous changez les idées pendant un certain temps.

Cependant, la science prouve également que le sexe est bon pour le stress. Comme d’autres activités physiques, sa capacité à libérer des endorphines favorise une humeur positive.

Une étude de 2010 a suggéré que les personnes qui avaient moins de relations sexuelles déclaraient être plus stressées au quotidien. Une étude de 2006 a montré que cela peut fonctionner dans les deux sens : Le sexe peut vous rendre moins stressé et être moins stressé peut vous donner envie de plus de sexe.

C’est une forme d’exercice

L’avantage le plus souvent cité du sexe pour la santé est qu’il s’agit d’une forme d’exercice. Faire bouger son corps présente de nombreux avantages, notamment celui de brûler des calories.

Le nombre de calories brûlées pendant les rapports sexuels dépend d’un certain nombre de facteurs, comme l’intensité et la durée des rapports. Une étude a montré que les femmes brûlent en moyenne 69 calories pendant les rapports sexuels.

Bien que les hommes fassent généralement plus d’exercice pendant l’intimité, il s’agit dans l’ensemble d’une activité physique légère à modérée, selon Harvard. La consommation d’oxygène est comparable à une partie de ping-pong ou au ratissage de feuilles.

Peut réduire le risque de prééclampsie et d’hypertension artérielle

L’un des avantages de l’activité physique est qu’elle rend les problèmes cardiaques moins probables. Il pourrait en être de même pour la sexualité.

Une revue de recherche de 2016 a montré qu’une bonne qualité sexuelle semblait protéger les femmes du risque cardiovasculaire plus tard dans la vie. Plus précisément, elle semblait réduire leur risque d’hypertension (pression artérielle élevée).

Ces avantages ne se limitent toutefois pas au long terme. Une étude a montré que le fait d’avoir des rapports sexuels non protégés avec le même partenaire de longue date peut préparer le système immunitaire d’une femme à une grossesse saine. Un des avantages pourrait être la réduction du risque de prééclampsie, c’est-à-dire d’hypertension artérielle pendant la grossesse.

Lorsque les chercheurs ont examiné les femmes chez qui une prééclampsie avait été diagnostiquée, ils ont remarqué qu’elles étaient deux fois plus susceptibles d’avoir eu une courte relation sexuelle avec le père. En fait, lorsque la relation sexuelle mère-père n’a duré que trois mois, les risques de prééclampsie ont augmenté de 13 %.

Une plus grande confiance en soi

Au début, les rapports sexuels pendant la grossesse peuvent sembler vulnérables parce que votre partenaire voit votre corps nu et changeant. Après avoir pris de l’assurance, l’expérience peut être libératrice.

De nombreuses femmes disent se sentir gênées pendant les rapports sexuels pour des raisons telles que le poids. Mais pendant la grossesse, vous savez que le poids supplémentaire est nécessaire pour créer un bébé en bonne santé. Une fois que vous aurez pris conscience du bienfait de cette confiance retrouvée, il est plus probable qu’elle se poursuive après la grossesse, ce qui rendra les rapports sexuels encore meilleurs.

Si vous avez du mal à trouver cette confiance en vous pendant la grossesse, parlez à votre partenaire de ce que vous ressentez. Parlez-lui de vos insécurités. Souvent, il vous apportera le réconfort dont vous avez besoin pour améliorer votre estime de soi.

Le sexe peut aider les contractions du travail SI vous êtes prête

Certaines personnes craignent que les rapports sexuels pendant la grossesse ne provoquent un travail prématuré. La recherche a démontré le contraire, rendant le sexe sans danger pour la plupart des femmes enceintes.

Cependant, il est vrai que le sexe peut provoquer des contractions. Si vous vous approchez de la date prévue pour l’accouchement et que vous êtes prête, le sexe peut encourager le travail. En effet, les contractions de l’orgasme peuvent agir comme des contractions de travail lorsque votre ventre est déjà sur le point d’éclater. Ainsi, si le sexe ne peut pas déclencher le travail en avance, il peut être le coup de pouce dont vous avez besoin pour accélérer les choses à la fin.

Résumé : les avantages du sexe pendant la grossesse

Les rapports sexuels pendant la grossesse sont sans danger pour la plupart des gens. Certaines ressentent une augmentation de leur libido, tandis que d’autres ne souhaitent aucun contact sexuel. Étant donné que la grossesse implique des changements hormonaux, sachez que ce que vous ressentez est normal.

Si votre libido a augmenté pendant la grossesse, vous ne vous sentez pas seulement bien, vous bénéficiez d’une tonne d’autres avantages. Grâce à la libération d’endorphines et d’ocytocine, vous pouvez vous sentir mieux liée à votre partenaire, avoir moins de douleurs, moins de stress, et d’autres avantages.

À ne pas faire pendant la grossesse

Ne fumez pas

Les bébés nés de femmes qui fument pendant la grossesse sont plus susceptibles d’avoir un poids inférieur à la naissance et présentent un risque plus élevé de difficultés d’apprentissage que les enfants nés de mères non-fumeuses.

En outre, les enfants nés de femmes fumeuses sont plus susceptibles d’essayer de fumer à un plus jeune âge et de devenir des fumeurs réguliers plus tôt, en raison de la dépendance physiologique à la nicotine.

Ne buvez pas d’alcool

L’alcool peut avoir un impact considérable sur le développement de votre bébé. Les personnes qui consomment de l’alcool pendant leur grossesse pourraient accoucher d’un bébé atteint du syndrome d’alcoolisation fœtale (SAF).

Les symptômes du SAF comprennent

un poids insuffisant à la naissance
des difficultés d’apprentissage
des problèmes de comportement
retard dans les étapes de la croissance et du développement.
Même de petites quantités d’alcool peuvent constituer un problème. Il ne semble pas y avoir de niveau de consommation d’alcool sans danger pendant la grossesse.

Si vous avez besoin d’aide pour arrêter de boire pendant votre grossesse, parlez-en à votre médecin dès que possible. Plus tôt vous obtiendrez de l’aide, plus votre bébé aura de chances d’être en bonne santé.

Ne mangez pas de viande crue

La viande et les œufs crus ou insuffisamment cuits présentent un risque de maladie d’origine alimentaire, comme la listériose et la toxoplasmose. Une intoxication alimentaire est également possible.

Ces affections peuvent provoquer des maladies graves, potentiellement mortelles, pouvant entraîner de graves malformations congénitales, voire des fausses couches. Assurez-vous que tous les œufs et la viande que vous consommez pendant votre grossesse sont bien cuits.

Ne mangez pas de charcuterie

La charcuterie – y compris les hot-dogs, les saucisses, le saumon fumé et d’autres produits de salaison – peut provoquer des maladies d’origine alimentaire, comme la listériose et la toxoplasmose.

Les viandes tranchées présentent une surface beaucoup plus importante pour la croissance des bactéries. Une bonne cuisson de ces protéines transformées réduit le risque.

Il est également important de consommer du lait et du fromage pasteurisés (et non crus). Lavez toujours les fruits et légumes pour aider à éliminer les bactéries nocives.

Ne consommez pas de produits laitiers non pasteurisés.

Le calcium est très important pour les bébés en pleine croissance, mais les mères doivent faire attention à la façon dont elles obtiennent leur calcium des produits laitiers.

Le lait cru n’est pas recommandé aux futures mamans car il n’est pas pasteurisé. Cela signifie qu’il n’a pas été chauffé pour tuer les bactéries qui pourraient vous rendre malade.

Plus précisément, le lait cru peut contenir la bactérie Listeria. Elle peut entraîner une maladie, une fausse couche, voire des conséquences mortelles.

Ne vous asseyez pas dans un jacuzzi ou un sauna

Bien que relaxant, l’environnement à haute température des bains à remous, des jacuzzis et des saunas peut être trop dangereux pour les femmes enceintes.

En fait, des recherches suggèrent que l’utilisation de l’un de ces équipements au cours du premier trimestre peut doubler le risque de fausse couche. Le fait de se tremper dans l’eau chaude peut augmenter la température du corps, ce qui entraîne des problèmes pour le bébé, notamment un risque accru de malformations congénitales.

Ne buvez pas beaucoup de caféine

La caféine peut traverser le placenta et augmenter le rythme cardiaque de votre bébé.

Les recherches actuelles suggèrent que les femmes peuvent consommer sans risque une ou deux tasses de café par jour, mais évitez d’avaler un triple latte pendant que vous portez votre enfant.

Ne nettoyez pas la litière du chat

Caressez votre ami à fourrure autant que vous le souhaitez et lavez-vous les mains par la suite, mais ne nettoyez pas la litière d’un chat.

Les déchets félins sont remplis de millions de bactéries et de parasites. L’un d’entre eux, Toxoplasma gondiiTrusted Source, est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes.

Si vous le contractez, vous ne le saurez peut-être jamais jusqu’à ce que vous commenciez à avoir des complications pendant votre grossesse. Une fausse couche ou une mortinaissance sont possibles. Les bébés qui contractent ce parasite peuvent avoir de graves problèmes de santé, notamment des crises d’épilepsie et des déficiences mentales.

Partager c'est s'entraider

Vous pourriez également aimer...