Allaitement maternel, le meilleur choix pour votre bébé ?

Via naitre et grandir

La jeune maman et son bébé ont un point commun. Tous deux, viennent de naître. Ne pas savoir quand on est parent, jeune ou pas est normal et cela s’apprend.
En tant que parent, vous serez amenés à faire des choix pour votre enfant. Vous devez choisir son prénom, ses vêtements mais également son mode d’alimentation. L’allaitement est donc avant tout un choix. Ce n’est pas un phénomène de mode. Choisir d’allaiter ou non son enfant ne fait pas de vous une bonne ou une mauvaise mère. Rappelons que chaque femme est différente à tous point de vue.

L’allaitement n’est pas non plus inné. Il ne fait pas appel à l’instinct maternel, si tant est que ce dernier existe. Il faut plutôt le voir comme une compétence que vous allez acquérir avec le temps, à mesure que vous apprivoiserez le petit être que vous avez mis au monde.

 

L’allaitement est le mode d’alimentation d’un bébé par le lait maternel via le sein de la mère.
Le lait maternel est rempli de nutriments vitaux et indispensables au besoin du bébé qui se développe pendant la grossesse.
Immédiatement à la suite de l’accouchement, les glandes mammaires entrent en activité. La première sécrétion n’est pas constituée par du lait, mais par un liquide jaune contenant de l’albumine. Malgré son faible pouvoir nutritif, il est cependant utile au nouveau-né du fait de l’apport d’anticorps qu’il assure. Après trois ou quatre jours, il cède sa place au lait. Les deux seins ensembles, sont capables de sécréter 1000 à 1500 g de lait par 24h. Le lait contient, en dehors de l’eau, du sucre, des sels minéraux et des graisses.

Diverses conditions influencent la qualité et la quantité de la sécrétion de lait : l’alimentation de la mère, la prise de médicaments, les contrariétés, le stress…

D’après les études scientifiques menées sur le sujet de l’allaitement, ses bienfaits sont désormais prouvés pour le nourrisson tels que la diminution du risque d’infections (des voies respiratoires, gastro-intestinales), des maladies inflammatoires ; mais aussi pour la maman, tels que la perte du poids pris pendant la grossesse et diminution du risque du cancer du sein.

Le geste d’allaiter permet un contact direct entre la mère et le bébé, réconfortant, sécurisant, le peau à peau permet d’apaiser le bébé. L’allaitement
répond à des besoins nutritifs mais également à un besoin de sécurité. Il permet une proximité entre
la maman et son bébé.

Leave a Reply